mardi 25 août 2009

Camino Days dans le Cantal au Lioran

Voici mes impressions après 2 jours et 1/2 passés dans le Cantal à rouler, boire, manger et rigoler grâce au programme créé par Greg et sa formule des Camino Days.

La formule : proposer dans un format tout compris un gros week-end de VTT dans un coin sympa avec soit des parcours enduro (liaison en navette entre les parcours), soit des parcours rando (tout à VTT).
Les lieux : 3 rassemblements cette année, les Cévennes, le Cantal et l'Ubaye.
Les plus : parcours "sauce Camino", bonnes bouffes avec des produits locaux, ambiance détendue sans prise de tête. Ambiance intimiste avec 100 participants max.
Les prix : autour de 165€ en rando et 225€ en enduro, tout inclus.

Sur le papier ça semble idéal mais qu'en est-il en vrai ?

Le prix est correct par rapport aux prestations, je ne pense pas que Greg gagne beaucoup d'argent avec cet évènement.
L'ambiance est au top, super détendue, tous les participants sont sympas, on rigole, on chambre ...
La bouffe est très bonne, que du local et dans des resto et autres auberges vraiment typiques du coin.
Les hébergements sont bien et le personnel accueillant.
Bref un sans faute sur tous ces points.

Reste la qualité des parcours. Je ne pourrais parler ici que de ceux de la formule rando.
La formule rando est clairement le parent pauvre de cet évènement ! Greg a mis le paquet pour satisfaire les enduristes (40-50 participants) et a un peu oublié les randos (10 participants).
50% des parcours rando reprenaient certaines spéciales des enduros, rien à dire la dessus, que du bon, magnifiques singles en crête, du technique, des descentes en sous bois ou dans les cailloux, bref super. Par contre les 50% restant m'ont laissé sur ma fin, des longues montées sur des sentiers mais pas ludiques du tout, juste histoire de casser du D+ (type 1000m D+ en 25km). C'est sur que ça fait la sélection et que certains ont soufferts, parlez en à VTT Mag vous verrez ;-)

Bref je suis resté sur ma faim concernant la qualité des parcours rando. Je m'attendais à mieux connaissant la renommée de Camino. A la décharge de Greg, les parcours ont été tracé par les moniteurs locaux de la MCF qui n'ont pas trop forcés leur talent à mon avis ! Ensuite Greg connait très bien les Cévennes mais le Cantal ce n'est pas son jardin. A la fin du WE on en a quand même pour son compte et plein les pattes !

Au final c'est une note positive qui se dégage. Je salue le travail de Camino car ce n'est pas facile de mener à bien sa petite entreprise et de tout gérer comme il le fait. Il sait donner sa marque à l'événement et une ambiance inimitable ;-)
Je pense revenir l'année prochaine en formule enduro. Pour découvrir cette formule je vous conseille de lire le CR d'Abo34 et de Planète Libre sur les Camino Days des Cévennes (voir plus bas).

Pour finir quelques photos et de beaux paysages :




Pour en savoir plus :

Le CR d'Ab034 et Planète Libre sur Camino Days dans les Cévennes : ICI

Le site de Camino : ICI

5 commentaires:

arnaud a dit…

bé aussi! fallait faire la version enduro pardi!

seb91 a dit…

Je suis mal à l'aise avec ce concept d'enduro. Toujours plus de D-, toujours plus de manip voitures, toujours moins d'efforts et de transpiration... C'est à la mode y parait...

arnaud a dit…

moins d'efforts? t'es sur? c'est pas le même effort, mais je peux te dire qu'à la fin de la journée, t'es claqué!

Wombatsly dit aussi le Yeto a dit…

Seb91, Arnaud a raison, à la fin de la journée d'enduro tu es claqué et des efforts tu en faits, à la descente et à la montée.
Et puis les enduristes ils pédalent bien quand ça grimpe, je peux témoigner.

seb91 a dit…

Je sais bien que tu es claqué à la fin d'une journée d'enduro, que c'est bien éprouvant mais le principe des manip voitures me dérange. Question de gout !

Enregistrer un commentaire

 
Cheap Web Hosting | new york lasik surgery | cpa website design