samedi 24 octobre 2009

Essai Engine-Lab NGN 140

Pour 2010 Engine-Lab a choisi de remplacer son modèle 130mm, le NGN 130 par un modèle en 140mm, le NGN 140.
Il ne s'agit pas ici d'un simple relooking du NGN 130 mais d'un véritable nouveau modèle qui corrige les petits défauts de son prédécesseur. Le résultat est sans appel, le NGN 140 c'est du très très bon VTT qui va faire mal à la concurrence.

Les changements par rapport au NGN 130 :


Le cadre est plus slooping. En taille M le tube de selle est 1 cm plus court, le top-tube est plus long d'un demi centimètre et la douille de direction est plus haute également.
Résultat le vélo gagne en maniabilité mais reste stable dans le rapide. La taille M convient à présent beaucoup mieux aux petits gabarits comme moi (1,73m). Sur la photo la sortie de tige de selle est réglée pour moi.


La fourche est la Revelation 2010 dotée d'une nouvelle cartouche hydraulique. Elle est en axe de 9mm sur le V8 et en axe de 20mm sur le V10. Elle fonctionne beaucoup mieux que l'ancienne, plus de sensibilité sur les petits chocs et ne plonge pas sur les gros chocs. De plus elle est ultra facile à régler !
Avec le passage en 140mm le NGN gagne en stabilité avec son angle de chasse au sol plus fermé. La douille plus longue contribue aussi à une meilleure rigidité.


Fini le Monarch et place à un amortisseur maison conçu par le même fabriquant à Taiwan mais avec des setting spécialement adaptés au NGN. Résultat, une meilleure sensibilité sur les petits chocs et un fonctionnement adapté à un SAG de 30%. L'amortisseur gagne aussi en simplicité, pas de blocage, juste un simple réglage du rebond.
Les biellettes ont été redessinées. Elles sont plus fines.


Elles sont également moins anguleuses et ressortent moins. On gagne aussi un peu en poids.


Dans sa finition V8, les freins Formula Oro K24 ont laissé leur place aux nouveaux RX qui offrent un touché moins brutal mais toujours aussi efficace. Sur la V10 ceux sont les R1. Et bien sur toujours les durites kevlar aviation.
La transmission reste confiée à SRAM, X9 sur le V8, X0 sur le V10.
Les roues sont des Mavic Cross Ride, des ST sur le V10

Le V8 sort à un poids total de 12,2kg avec un cadre (amorto compris) à environ 2,650kg en taille M. Le V10 est autour des 11,1kg (pédalier et périphériques en carbon).


Sur le terrain :


J'ai testé ce NGN 140 V8 sur 40km de singles dans la forêt de Fontainebleau. J'ai essayé gràce à Niquo mon guide d'aborder tous les types de terrains, racines, cailloux, sable, terre de bruyère, montées roulantes ou raides et trialisantes, singles rapides, descentes trailisantes ou rapides, franchissements, etc. Fontainebleau offre un terrain de jeu formidable pour cela.
Pour ceux qui connaissent, nous sommes partis de Barbizon, Georges Franchars, Croix d'Augas, Tour Denecourt, Cassepot, Rocher St Germain et arrivé au Cuvier. Bref de quoi bien faire connaissance avec le vélo.

Mes impressions :

- en montée raide : meilleur rendement et motricité que le 130. Ne cabre pas malgré ma position très neutre (hauteur cintre = hauteur selle). Si tu as les cuisses tu peux grimper aux arbres avec ce vélo ;-)

- descentes rapides : très stable (merci le nouveau top-tube), facile et rassurant ;

- descentes lentes voir trialisantes : facile à placer et à transférer le poids de l'avant vers l'arrière. Très stable en statique et dans le lent ;-)

- descentes raides et cassantes : rassurant avec une Revelation ne plongeant pas, facile de mettre le poids sur l'arrière. Le tube de selle plus court et le cadre plus slooping doivent contribuer à améliorer le centre de gravité ;

- franchissement et grosses marches : bon travail du couple amortisseur/fourche, aucune sensation de basculement sur l'avant et arrière très facile à charger.

- les sauts : c'est pas mon trucs donc je n'en parlerai pas ;-)

- singles : très bon rendement, relance très bien, ludique à piloter et moins vif de l'avant que le 130, pardonne les fautes de l'avant.

Au final le NGN 140 est donc bien né, corrige les "défauts" du 130.
C'est un vélo facile et ludique avec un gros rendement. Vraiment polyvalent, pour débutant aussi bien que pilote confirmé.

Les suspensions marchent dès le premier réglage = pas de prise de tête ;-)
La nouvelle RS apporte vraiment un plus.
Coté amortisseur on sent la différence, il est sensible sur les petits chocs et absorbe bien les gros.

Le changement de géométrie du taille M est vraiment bien pour les petits comme moi (1,73) qui se retrouvaient toujours entre S et M.

Le V8 offre un équipement homogène et un rendement supérieur au 130 V8. Les roues ne sont pas pénalisantes tellement le vélo marche bien ;-) Je n'ose imaginer en V10 !


Comparaison avec le Yéti 575

Tout d'abord nous ne sommes pas en présence de la même cinématique. Le Yéti est un mono-pivot avec un système de biellette et basculeur. Le NGN est ce que j'appellerai une sorte de point de pivot virtuel nouvelle génération.
Le Yéti demande un amortisseur avec un anti-pompage (prodedal) afin de ne pas pomper sous les coups de pédales. Par contre il fonctionne très bien en descente.
Le NGN n'a pas besoin d'amortisseur anti-pompage. L'articulation se bloque naturellement au pédalage mais reste sensible pour coller au terrain.

En monté et au pédalage il n'y a pas photo, le Yéti est largement derrière. Même avec le propedal du très bon Fox RP23, le Yéti n'offre pas la même motricité ni le même rendement au pédalage. De plus le NGN ne cabre absolument pas alors que le 575 est difficile à tenir dans les montées raides sans réduire le débattement de la fourche, avec une Talas par exemple.
Dans les relances, le NGN répond parfaitement et reprend très vite de la vitesse la où le Yéti est plus pataud. Pour vous dire le NGN en V8, avec ses roues Cross ride, relance mieux que mon 575 avec ses ZTR 355 montage artisanale.

Et en descente ça donne quoi ?
C'est le terrain de jeu du Yéti, la où il excelle par sa géométrie et cinématique. Et bien je dirais que le NGN 140 fait jeu égal, voir lui est supérieur dans le lent et trialisant, tellement il se place facilement.

Vous comprenez qu'il ne reste pas grand chose au pauvre Yéti face au NGN si ce n'est son design parfait et esthétique ainsi que le côté mytique qu'il peut représenter pour certains (comme moi).


Pour conclure :


Si vous cherchez un vélo polyvalent pour rouler fort aussi bien à Fontainebleau qu'en montagne, le NGN 140 est fait pour vous. Il offre rendement et pilotage ludique. Les performances d'un XC associé au plaisir d'un all mountain en quelque sorte.
Pas besoin de jouer du propedal sur le terrain ou passer des heures à régler les suspensions. Le NGN est un bike simple à régler qui marche immédiatement et qui procure de la satisfaction à son guidon. Que demander de plus ?

Pour bien faire il faudrait à présent comparer le NGN 140 aux poids lourds de la catégorie à savoir le nouveau Lapierre Zesty carbon et le Scott Genuis carbon. Donc si ces deux marques me lisent je suis dispo pour un comparo ;-)


Voici une petite vidéo réalisée au Bas Cuvier pour essayer de vous montrer le vélo en détail et en mouvement. La lumière qui tombait nous a empêché d'en faire plus, on se rattrapera la prochaine fois. Vous reconnaitrez également le nouveau NGN 160 au main de Pascal.




Le NGN 140 en détails :



Le site d'Engine-Lab : ICI


11 commentaires:

Brik a dit…

Merci pour ton comparatif NGN - Yéti. Très intéressant mais je n'adhère pas à l'esthétique du bras arrière du NGN... Tant pis, je garde mon Yéti ;-)

Seb91 a dit…

Le look des NGN est critiquable, c'est clair. Mais pour en avoir un, je ne changerais pour rien d'autre. Faut rouler avec pour comprendre.
J'en suis tellement content que le "problème" esthétique passe pour moi au second plan.

Draillou a dit…

Yes, commentaires sympa et complet, la vidéo est une bonne idée..
J'aimerais bien essayer un V10 pour me rendre compte, mais je ne suis pas souvent sur Fontainebleau!!!
Pour le yéti et son coté "pateau" en relances et montées, je suis ok avec toi, mon LP130 est plus dynamique.. Par contre, des que la pente s'inverse....
Bonne continuation pour ce blog sympa!

Seb91 a dit…

Je ne sais pas quand je serai dans le Diois mais cela pourrait être l'occasion de te le faire essayer. Tu mesures quelle taille déjà ? J'ai un taille M pour mes 1m70.

Draillou a dit…

Ben oui, ça serait une bonne opportunité ça!!!
Niveau taille, j'ai peur que le "M" aille bien avec mon 1.83m mais mon pouvoir d'adaptation est imbattable, alors...
Pour essayer un bike bien comme y faut, une dh de Pas Lovas totale, marnes incluses, me parait un beau terrain de jeu sur Barsac... a Suivre, avec plaisir!

Anonyme a dit…

Question de look...

En fait c'est super subjectif, et puis notre philosophie de conception, c'est de concevoir nos vtt, comme des Formule 1 : tout les détails sont décidés en fonction de la performance (rendement, confort, vitesse de passage en courbe, plaisir, facilité d'utilisation...).

Un vtt c'est fait pour rouler :-)) si possible vite (enfin, plus vite que les potes), et surtout en prenant un max de plaisir.

Comme on dit en F1 : Une auto qui va vite est toujours belle !

Pascal Tribotté
(le mec avec le short vert sur le film)

Brik a dit…

1 an après mes commentaires et surtout un essai, belle réussite, bluffé par ce vélo, je confirme les dires de Sylvain et question esthétique... il passe mieux en "vrai".

Tekila a dit…

Il me plait bien ce vélo, et les retours d'expérience sont assez élogieux.

Wombatsly dit aussi le Yeto a dit…

Faut l'essayer ;)

Tekila a dit…

je pourrais pas etre au Lioran cette année, désolé, :-( , mais j'ai au moins pu le voir en vrai à l'enduro des chateaux (celui de D. Oton).

Wombatsly dit aussi le Yeto a dit…

Damien roule sur un NGN160.
EL fait une belle offre en ce moment sur le 160 :
cadre NGN 160 + anti dérailleur engine-lab + tige télescopique Rock Shox Reverb + frais de port = 1490€

http://www.engine-lab.com/305

Enregistrer un commentaire

 
Cheap Web Hosting | new york lasik surgery | cpa website design